4 juillet 2017 | Famille

Gaston d’Orléans

Quel lien peut-il y avoir entre Blois et Chambord ?

La ville de Blois, comme le château de Chambord, viennent de démarrer leur période estivale. J’étais présent à Chambord pour une « soirée américaine » donnée par l’Orchestre de la Garde républicaine et pour un spectacle médiéval. Quant à la ville de Blois, elle inaugure une exposition consacrée à Gaston d’Orléans. D’après Marc Gricourt, le maire de Blois, cette figure n’avait pas été mise à l’honneur dans sa ville depuis des lustres.

Blois et Chambord faisaient partie de l’apanage de Gaston d’Orléans, il y a donc réalisé de nombreux aménagements. Comme Louis-Philippe à Versailles, Gaston a évité à Chambord une « mort certaine ».

 

Orchestre de la Garde républicaine

Que ne dit-on pas des Orléans ? Il semblerait que tous les malheurs du « Royaume » nous soient dus ! Heureusement nous avons la peau dure. En fait, nous sommes plutôt des hommes de paix, bons militaires, passionnés des arts, plutôt attachés à la religion, très jaloux de notre indépendance. C’est ce qui ressort de l’exposition qui est consacrée à Gaston d’Orléans, sous la direction d’Elisabeth Latrémolière, dans un effort bien documenté de réhabilitation, qui bénéficie aussi au travail de Jean-Marie Constant.

Je ne nierai pas néanmoins le côté rebelle des Orléans, que l’on ressent aussi dans cette exposition. Il est sans doute lié à l’origine de notre nom. Pour faire court : en pleine Guerre des Gaules (58-51), les Carnutes de Cenabum (Orléans) se révoltèrent contre Jules César qui, en représailles, brûla la ville… Mais il y a un autre aspect qui domine aujourd’hui notre génération et celle de nos enfants : l’esprit familial. »

Jean de France, duc de Vendôme
Domaine Royal, le 4 juillet 2017

Articles les
plus lus

Voir tous les articles

2 mai 2019 | CATEGORY

Visite d’Etat à Amboise

18 avril 2019 | CATEGORY

Messe Chrismale et Apocalypse