8 janvier 2013 | Famille

32ème de finale de la Coupe de France : Dreux (DH) – Nancy (L1), de notre envoyé spécial Jean de France

Ce samedi soir avait lieu à Dreux un 32ème de finale de la Coupe de France totalement inédit. Le FC Drouais (Division d’Honneur) recevait au Stade du Vieux Pré l’AS Nancy Lorraine (Ligue 1).

l’affiche

 

Le stade était plein à craquer, des tribunes supplémentaires avaient été installées. Nous avons joué à guichets fermés, 2500 spectateurs acquis au FC Drouais, dans une ambiance des plus chaudes sous la fine bruine drouaise .

 

Le Duc de Vendôme

 

Ce match c’était un peu David contre Goliath, mais contrairement à ce que nous connaissons de la bible, cette fois-ci, ce n’est pas David qui a gagné. Nous avons pris une « déculottée » et perdu 5 à 1.

Après une entame de jeux catastrophique, 4 buts encaissés en ½ heure, notre club local s’est repris en main : passes courtes, milieu de terrain progressant vers le but adverse, avants plus combatifs. Nous en sommes restés là jusqu’à la rentrée aux vestiaires. Le temps pour nos gars de se remettre de cette première mi-temps éprouvante et pour moi de bavarder un peu avec Madame Josette Philippe, adjointe au maire de Dreux.

Le Duc de Vendôme et Madame Philippe, adjointe au maire de Dreux

Patrice Colas, a certainement remis les pendules à l’heure, car le FC Drouais est revenu sur le terrain avec d’autres intentions. Le style de jeu que nous avions vu en fin de première mi-temps s’est confirmé, et à la 50ème minute, sur un superbe coup franc, Hicham Tabate à repris et marqué de la tête : 4-1. J’ai senti la tribune trembler autour de moi au moment où nous nous sommes tous levés d’un seul corps.Comme dans la chanson, j’ai entendu la clameur monter dans le vieux stade. Avec une demi-heure encore à jouer, une remontée était possible. Malgré nos encouragements, le rêve n’a pas eu lieu. Les visiteurs ont même alourdi le score dans le dernier ¼ d’heure, sur une contre-attaque partie du milieux de terrain.

 

Le match

Les deux équipes se sont quittées sur un 5 à 1 sans appel. Le FC Drouais n’a pas démérité pour autant, il y avait quand même 5 divisions d’écart entre les deux clubs. Les supporters, dont je suis, ont été un peu déçu quand même : ah, s’il n’y avait pas eu cette première mi-temps où nous avons été cueilli à froid !!! La troisième mi-temps est venu heureusement nous réchauffer dans cette ambiance bonne enfant qui caractérise nos villes de province. La prochaine fois nous ferons mieux.

Articles les
plus lus

Voir tous les articles

2 mai 2019 | CATEGORY

Visite d’Etat à Amboise

18 avril 2019 | CATEGORY

Messe Chrismale et Apocalypse